Programme de santé communautaire (Burkina Faso)

Programme de santé communautaire (Burkina Faso)

  • En cours
  • AAB-FFL
  • Burkina Faso
  • 295.189 €

Garantir l’accès aux soins de santé de base aux personnes vulnérables, en particulier aux personnes isolées qui vivent dans des zones enclavées, est une priorité pour la fondation. C’est ainsi qu’elle s’engage depuis de nombreuses années au Burkina Faso avec son partenaire local, l’AAB-FFL.

Au cours des derniers mois, la situation sécuritaire et humanitaire s’est considérablement détériorée sur l’ensemble du Burkina Faso. Cette dégradation a entraîné une augmentation conséquente des déplacements internes et aggravé l’accès déjà très limité aux services sociaux de base dans un contexte d’extrême pauvreté.

Alors que l’insécurité augmente progressivement depuis 2017, l’année 2019 a été particulièrement violente, provoquant une augmentation inquiétante des besoins. En décembre 2019, le nombre de burkinabè directement privés d’un accès aux soins de santé et d’éducation était estimé à plus de 1,2 millions. S’inscrivant dans la lignée des politiques nationales, le programme de santé communautaire vise à renforcer l’accès de la population aux soins par la construction de structures sanitaires en zones rurales particulièrement isolées. Dans une approche de développement durable et efficace, à cela, s’ajoute un projet de sensibilisation et de renforcement de capacités de la population, notamment pour la gestion des centres, et ce, afin de leur donner les moyens de fonctionner progressivement en parfaite autonomie.

Depuis 2014, 9 centres de santé et de promotion sociale (CSPS) ont vu le jour dans des endroits où les populations devaient auparavant souvent parcourir près de 15km pour accéder au centre de santé le plus proche. Depuis leur ouverture, les centres réalisent  de nombreuses activités de consultation et de sensibilisation des populations alentours. L’ensemble des centres de santé confondus a, en effet, effectué 1.251 accouchements et 3.797 vaccinations. Un centre a été mis en service courant 2019 : le centre de Naparo, permettant aux 5.400 habitants de l’aire sanitaire de bénéficier de services de santé de proximité. Au total, 47.567 consultations ont été enregistrées au cours de l’année sur l’ensemble des CSPS soutenus, dont la moitié concerne des enfants de moins de 5 ans.