Promotion emplois ruraux

Promotion emplois ruraux

  • En cours
  • Alternative Verte ONG
  • Bénin
  • 149.979 €

Le secteur agricole est l’une des premières source de revenu au Bénin. En zone rurale, le manque de moyens, d’accès à des formations spécialisées et d’équipements, empêche les petites structures agricoles familiales et les petites entreprises, la pleine exploitation des ressources naturelles à disposition nécessaire à la transformation de leurs produits. Les jeunes en quête d’autonomie financière se dirigent alors vers les villes pour trouver un emploi, au détriment du développement de leur village qui détient pourtant un réel potentiel agricole.

En 2022, en partenariat avec l’association de droit local au Bénin « Alternative Verte», la Fondation développe un nouveau projet d’entreprenariat agricole pour la promotion d’emploi ruraux basé à Tori-Bossito. Dans cette commune, l’économie locale est principalement fondée sur l’élevage, la transformation des produits agricoles, le commerce, l’artisanat et l’agriculture de maïs, de palmier à huile et d’ananas. Pour cette dernière, seulement 10 % de la production locale est transformée ce qui constitue un manque à gagner considérable pour tout le village.

La promotion d’emploi ruraux permettra à 180 jeunes agriculteurs et 120 femmes sur 3 ans, de développer et renforcer leur savoir-faire en entrepreneuriat agricole ainsi que sur les technologies ou innovations du secteur agricole et agro-alimentaire. Les formations seront accès vers la gestion d’entreprise de production ou de transformation agro-alimentaire sous toutes ses formes tels que le respect des normes d’hygiène ou encore la comptabilité afin que les apprenants puissent détenir les clefs de la réussite pour le lancement de leur activité entrepreneuriale.

Additionnellement, un Centre d’Immersion aux Métiers Agricoles (CIMA) sera installé et équipé pour que les jeunes se perfectionnement dans divers métiers agricole notamment la pisciculture, l’aviculture et le maraichage.

L’installation d’une machine de transformation de fruit facilitera la production de jus et des fruits séchés, optimisant la rentabilité de la chaîne agricole.

Ce nouveau projet, permettra donc l’autonomie financière de 300 jeunes hommes et femmes, le développement ainsi que la compétitivité des exploitants des zones rurales par rapport aux commerces des villes. Ces futurs jeunes entrepreneurs, auparavant déscolarisés, participeront à la création d’emploi décent pour les coopératives en charge de la transformation d’ananas.

Toute la communauté bénéficiera de cette production et des services liés (hygiène, eau potable, route, …).