Prise en charge des personnes atteintes de Maladies tropicales négligées

Prise en charge des personnes atteintes de Maladies tropicales négligées

  • En cours
  • Divers
  • Madagascar
  • 20.000 €

Des plaques blanches sur la peau, qui ne font pas mal, ne constituent pas une raison pour consulter un médecin. Et pourtant, elles peuvent être les premiers symptômes visibles d’une maladie qui sévit toujours à l’heure actuelle : la lèpre.

Mais la peur, le manque de moyens financiers et aussi la grande distance pour arriver au prochain centre de santé n’encouragent pas les malades à consulter un médecin.

En effet, si de grands progrès dans la lutte contre cette maladie aujourd’hui curable ont été réalisés, la sensibilisation des populations reste essentielle afin d’éviter les nouveaux cas de maladie plus avancés, notamment à Madagascar, l’une des régions les plus touchées par la lèpre en Afrique. Le projet d’aide aux personnes atteintes de la lèpre, soutenu par la fondation et ses partenaires locaux, l’ONG Akanin’ny Marary et les Soeurs de Saint-Paul de Chartres, est d’autant plus important en ces temps de crise sociale, sanitaire et éducative. La fondation poursuit ainsi ses activités, depuis 19 ans, dans la région Amoron’i Mania et au centre Marovahy de Mananjary, à savoir :

  • La sensibilisation et le dépistage des communautés ainsi que le renforcement des structures communautaires, afin de prévenir la contraction de la lèpre et de la tuberculose.
  • Un soutien alimentaire et la prise en charge des soins de 385 personnes atteintes de la lèpre, ainsi qu’un soutien psychologique, vis-à-vis de leur exclusion.
  • Un enseignement primaire de base aux enfants des patients, au sein d’une école au centre Marovahy.