Les élèves du primaire de Garer Schoul défendent un monde sans lèpre

Luxembourg, 13.01.2014 – Les élèves de 5e année soutiennent la Fondation Follereau Luxembourg avec un don de 160 euros. Selon les souhaits des enfants, l’argent ira au projet FFL de lutte contre la lèpre à Madagascar. Dans l’enseignement religieux, les jeunes étudiants ont étudié la vie du père Damian, qui a missionné sur l’île de Molokai au XIXe siècle afin de prendre soin des lépreux qui étaient des lépreux jusqu’à sa propre mort. Inspirés par le travail de Damian, les étudiants ont décidé d’agir eux-mêmes.

Les étudiants étaient très préoccupés par la nouvelle selon laquelle il y a encore des gens au 21e siècle qui souffrent et meurent de la lèpre. Ils ont donc investi beaucoup de temps et d’efforts pour cuire des gâteaux et des tartes, qui ont été vendus en plusieurs pauses. Les élèves du primaire étaient très heureux d’avoir réussi à collecter 160 euros avec la campagne. La campagne de pâtisserie et de vente a été soutenue par l’enseignante de religion Isabelle Madenach.

La lutte contre la lèpre est toujours un sujet très présent à Madagascar. À première vue, l’État insulaire africain domine les forêts tropicales, de vastes étendues désertiques et des espèces animales uniques. En revanche, Madagascar se caractérise par une grande pauvreté et des maladies tropicales telles que la lèpre. Dès que la maladie devient visible pour les personnes touchées, elles sont expulsées et discriminées par la société. Pour cette raison, la FFL soutient plus de dix centres de santé dans la région d’Amaron’i Mania qui, en plus de la restauration orthopédique, se sont donnés pour mission de mener des campagnes de sensibilisation à la lèpre. Plus d’informations peuvent être trouvées ici…

Dans quelques jours, le 26 janvier 2014, aura lieu la 61e Journée mondiale de la lèpre. Cette Journée internationale de commémoration rappelle que la lutte pour un monde sans lèpre n’est pas encore gagnée.

faire un don